Publications

Références scientifiques - Axe national

lundi 6 janvier 2020

La comptabilité écologique, au niveau national, a pour ambition de rendre compte de l’état des écosystèmes, de la biodiversité, et des milieux naturels dans leur ensemble, à l’échelle d’un pays, et de leur évolution en fonction des pressions (anthropiques / environnementales) exercées sur ces milieux. Ces indicateurs pourraient ensuite intégrer la liste des indicateurs de richesse à l’échelle nationale, au même titre que le PIB ou que l’espérance de vie en bonne santé, par exemple.

Voici une liste non exhaustive de références sur les thématiques de recherche en comptabilité nationale :

Weber JL (1987). Écologie et statistique : les comptes du patrimoine naturel. Journal de la société statistique de Paris, tome 128 (1987), p. 137-162
Levrel H., Mongruel R. et al. (2014). The maintenance costs of marine natural capital : A case study from the initial assessment of the Marine Strategy Framework Directive
in France. Marine Policy.
Commissariat général au développement durable (2014). Les coûts écologiques non payés relatifs aux émissions dans l’air. Ministère de l’environnement, du développement durable et de l’énergie.
Simon Dietz, Eric Neumayer (2006). Weak and strong sustainability in the SEEA : Concepts and measurement. Ecological Economics.
Jean-Christophe Martin, Rémi Mongruel, Harold Levrel (2017). Integrating Cultural Ecosystem Services in an Ecosystem Satellite Account : A Case Study in the Gulf of Saint-Malo. Ecological Economics.
Levrel H., Hay J., Bas A., Gastineau P., Pioch S., (2012), « Coût d’opportunité VS coût du maintien des potentialités écologiques : deux indicateurs économiques pour mesurer le coûts de l’érosion de la biodiversité. », Natures, Sciences, Sociétés, 20, 16-29.

Retour